Du contenu tous les dimanches à 18h30 !
Nouveau contenu : "L'actualité trimestrielle de Psybienetre #1"

Je suis mal : comment se réconforter ?

Se sentir mal

Avoir mal au plus profond de son être fait souffrir, c’est indéniable. Pourtant, doit-on rester continuellement dans cet état et arrêter de vivre pour autant ? Non. Dans cet article, je vais essayer de te donner des clés pour commencer à aller mieux et te réconforter pour arriver à guérir petit à petit.

Prérequis à lire avant cet article : Ne t’attends pas (jamais) à des conseils miracles qui marcheront pour tout le monde et qui feront le boulot à ta place, ce serait se voiler la face. Le conseil dont je t’ai fait part sur l’article des journaux intimes 2.0 (que je t’invite à lire d’ailleurs pour exprimer tes émotions et te lâcher) qui était de grosso modo s’inspirer de ce qu’on observe pour modeler à sa façon sa solution est toujours d’actualité.

Trouve de l’inspiration en me lisant et certaines solutions te viendront inconsciemment.

C’est parti !

Ecouter de la musique triste

« Wow euh quoi ? Je suis déjà mal et tu me dis d’écouter de la musique triste ? Tu es fou ? »

Pas vraiment, ou alors si je suis fou d’un truc, c’est des musiques tristes ! Selon une étude, écouter de la musique triste aurait un pouvoir relaxant. Alors oui, ce n’est pas vraiment prouvé, mais moi je trouve personnellement que ça me fait un bien fou.

Avoir des frissons en écoutant des musiques émotionnelles me permet de me détendre, de ne pas avoir besoin de mettre les mots sur ce que je ressens mais également de me libérer de mes maux. Quelles musiques j’écoute en boucle ? De tout ! Enfin presque..

Alors oui, pas TOUTES les musiques tristes me font effet, mais c’est normal : une question de goût pour 50% mais également pour une histoire de souvenirs.

Les musiques que j’écoute me font toujours penser à un souvenir, qu’il soit agréable ou non, je pense que c’est pour cela en majorité que les frissons me viennent dans les premières secondes d’une musique.

C’est pour cela qu’une musique de l’anime Naruto me transcendera autant d’émotions qu’une chanson de Johnny Cash (Naruto pour le souvenir d’un héros qui se bat jusqu’au bout « Je ne reviens jamais sur ma parole » et Johnny Cash je l’associe au film Logan avec le fameux Wolverine qui dans son dernier élan de générosité, éduque une jeune fille inconnue car elle est destinée à être comme lui)

Cela me permet également de tout lâcher comme émotion, je passe de l’incompréhension, de la colère aux pleurs. Sans la musique, nous ne serions que des âmes creuses. La musique à ce pouvoir d’exprimer et de transmettre énormément d’émotions complexes en quelques minutes. Une musique n’est pas la même interprétation pour chacun et c’est ça qui est fort. D’ailleurs, tu te dis possiblement que les deux liens de musique que j’ai partagés ne te font rien et que tu ne vois pas du tout l’émotion dégagée. Et bien tu viens de te rendre compte de l’importance de la musique pour chacun.

Trouve tes propres musiques tristes qui te font ressentir la même chose qu’à moi. Nourris-toi de ces musiques quand ça ne va pas pour tout lâcher, vider ton sac et te ressourcer.

Ps : Tu peux même les écouter quand tout va bien ! La preuve, je suis en train de les écouter pendant que j’écris cet article, quelque part ça me motive 😉

L’amour pour se sentir mieux : partie 1

Aimer quelqu’un et se faire aimer en retour, c’est tellement réconfortant.

Avec cet amour, on se sent pousser des ailes (les fameuses ailes de Cupidon ou de Redbull, c’est selon) et on se sent invincible. Beaucoup d’entre vous arrivés à ce niveau là pourraient m’évoquer les ruptures amoureuses douloureuses mais comprendre le mot « amour » et le ranger seulement dans la case « Amour de couple » serait réducteur. Tu sais au fond de toi que cela ne se résume pas à seulement ton couple ou ton ex.

Aimer, c’est beaucoup plus large qu’une simple personne. C’est aimer ses parents, sa famille, ses proches, ses collègues, etc. L’amour n’a pas de limite et c’est bien la seule valeur qui pourra te réconforter autant. Il est important de se sentir bien entouré et de pouvoir compter sur des personnes à qui se confier. Un être humain est fait pour sociabiliser. Sans amour, il redevient poussière. C’est en quelque sorte l’eau de la vie dont il a besoin pour exister (à la manière d’une plante).

Quand on se sent mal, on a tendance à s’enfermer et à rejeter un peu tout le monde. On pense que personne ne pourrait comprendre et que de toute façon, les autres ont mieux à faire. Grossière erreur. Aimer quelqu’un, c’est aussi et surtout l’aimer à n’importe quel moment de sa vie et à n’importe quel prix. Un proche aimant doit être là pour toi comme si lui avait besoin de toi. C’est ça, le vrai amour.

L’amour pour se sentir mieux : partie 2

Dans mon avant-dernière phrase (« comme si lui avait besoin de toi »), je tiens un point très important : l’amour n’est pas le fait de donner son cœur sans en retenir quelque chose. L’amour, c’est contagieux. Quand on accorde de l’importance à quelqu’un, le fait de le voir sourire et heureux nous touche. C’est ce qu’on appelle l’empathie.

Mon deuxième conseil sur l’amour, c’est de propager l’amour autour de soi pour que l’amour s’imprègne en soi-même. Quoi de mieux que de faire des fameuses « BA » (Bonnes Actions) pour se sentir mieux ?

Donner à un SDF c’est bien, mais est-ce que ce n’est pas mieux de prendre du temps pour discuter avec lui ? L’argent est éphémère et permet d’avoir chaud à court terme, mais l’amour réchauffe encore plus longtemps les cœurs. Alors en ces temps d’hiver, prends ton temps (même 10 minutes est déjà bien) pour discuter avec ceux qui sont dehors et leur permettre de se réhabituer à une sociabilité. Crois-moi cela les aidera encore plus que juste donner de l’argent sans rien.

Comme on le voit, il existe encore d’autres façons de faire des bonnes actions à part donner de l’argent : aller lire des histoires aux malades des hôpitaux pour leur changer les idées, aider une mamie à porter ses courses à son appartement, laisser sa place à une femme enceinte, demander à quelqu’un qui pleure si on peut lui proposer son aide, etc.

Tout ça revient à un bénéfice en commun : une chaleur du cœur incomparable avec tout autre chose. On se sent merveilleusement bien d’aider son prochain. Cela aurait pu être quelqu’un de ta famille, un ami, ou même toi !

La prochaine fois que tu vois quelqu’un en détresse, prends le temps de la secourir.

Rigoler pour se changer les idées

Rire est bon pour la santé.

Cette fois-ci, c’est bien prouvé. Rire au moins 10 minutes par jour évitera au maximum les idées noires.

Comment rire quand notre journée est pourrie ? Se créer des occasions ! Le rire amène le rire, c’est tout bête mais c’est véridique. Comme il est communicatif, cherche plein de moyens qui t’amèneront à celui-ci. Ce peut être un spectacle d’un humoriste, du stand-up en direct, une comédie, une soirée entre amis… Ou même une thérapie du rire ! Pour les plus durs à cuire d’entre vous, la thérapie du rire pourrait vous décoincer. Les premières minutes te paraîtront longues, mais crois-moi après avoir dépassé ce stade, c’est inévitable : le rire est déclenché.

C’est comme pour tout, trouver plusieurs moyens pour se fendre la poire et les combiner ne peut que marcher.

Manger pour aller mieux ?

Trop manger

On voit souvent les femmes faire ça après une rupture. Manger pour « absorber » en quelque sorte le vide qu’elles ressentent dans leur cœur. Sauf qu’évidemment, la nourriture ne se stocke pas là où il faudrait !

Alors, à la question « Puis-je manger pour aller mieux », je répondrais : oui et non !

Non car si on mange n’importe comment pour pallier un manque affectif, à la fois ça devient dangereux pour sa santé, mais ça n’aidera également pas à guérir. Résoudre un problème en évitant de le confronter, c’est retarder l’échéance à plus tard. Mais ce plus tard reviendra forcément à un moment ou à un autre.

Oui car se faire plaisir, c’est éviter d’arrêter de se faire plaisir. En effet, quand on va mal, on n’a plus envie de rien, et on en oublie même de se nourrir ! Alors, se cuisiner de bons petits plats pour aller mieux, c’est un pas en avant vers la cicatrisation !

N’oublions pas également que la nourriture joue un rôle essentiel dans la bonne humeur. Certaines molécules des aliments produisent de la sérotonine, l’hormone régulateur de l’humeur (et donc de la bonne humeur !)

Conclusion

Aller mieux, c’est une affaire de toute une vie.

On ne peut pas éviter les moments de tristesse et de peine, mais on peut tout faire pour limiter leur impact sur notre état d’esprit. Positiver n’est pas suffisant, il faut jouer un rôle actif dans son état de bien-être. La forteresse impénétrable du bonheur ne s’ouvre pas qu’avec une seule clé mais plusieurs : l’amour, la musique, la santé, la nourriture, la connaissance, et bien plus encore !

Ouvre-toi au monde et apprends chaque jour toujours plus que tu n’en savais hier. Occuper son esprit en libérant de la bonne humeur toute la journée est le dernier conseil que je peux te donner !

Cliquer pour voter l'article
[Total: 1 Vote moyen: 5]

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de
Fermer le menu
Analytics by GoSquared